Prochains matches
17 décembre 2020

Montreux HC - Genève RHC
20h.30, Montreux
19 décembre 2020

FC Porto - Genève RHC
14h.00, Porto
16 janvier 2021

Genève RHC - FC Porto
0h.00, Genève, Centre Sportif de la Queue d’Arve
Derniers résultats
Calendrier / Résultats Photos

LNA

Interview Maé Brenas

Salut Maé

C’est la reprise du Championnat ce week-end mais avant de parler de Rink-Hockey, peux-tu nous dire qui est Maé Brenas ?

Je suis un passionné de sport en général. J’essaie de suivre différents sports notamment la NBA même si c’est souvent un peu compliqué à cause des horaires. J’ai fait les études dans le sport, plus précisément en activités physiques adaptées. Actuellement je suis en réflexion par rapport à l’emploi, je vais peut être me lancer en tant que coach sportif indépendant. Je passe aussi pas mal de temps sur les jeux vidéos. 

Fils du président du club de Seynod à Annecy, le choix de la pratique du Rink-Hockey semblait évident ?

Je ne me rappelle pas avoir fait un choix, mon papa m’a mis sur des patins alors que je ne savais à peine marcher puis ça s’est juste fait naturellement. 

En 2012 tu fais le choix d’aller jouer à Lyon. Qu’est-ce qui t’as poussé à prendre ce chemin ?

A l’époque je sortais d’une saison en deuxième division qui faisait suite à ma sélection en équipe de France M20. J’ai senti qu’il fallait que je passe un cap et que je joue à un niveau plus haut. J’ai alors rejoint Lyon qui évoluait au plus haut niveau français puisque je connaissais déjà des personnes dans le club. 

Sélectionné en équipe de France en M20, sauf erreur de notre part, il n’y a pas eu de suite en équipe A. Des regrets ?

Pas vraiment, l’équipe de France c’est une sélection, et comme toute sélection elle est faite par un entraîneur qui fait des choix selon ses propres critères et sensibilités. Tout ce qu’on peut faire en tant que joueur c’est s’entraîner dur et faire de son mieux. De plus l’équipe de France est très performante actuellement et les places sont très chères. 

8 ans au plus haut niveau français. Que penses-tu pouvoir amener dans ce championnat suisse ?

Je pense pouvoir amener mon expérience notamment celle accumulé dans les matchs contre les grosses équipes française comme saint omer ou la Vendéenne. Ensuite j’espère amener mes qualités de joueur, comme la vitesse. 

Tu as participé au camp de reprise du Genève RHC courant août. Un bon moyen de faire connaissance avec les jeunes du club et certain de tes coéquipiers. Qu’est-ce que tu as pensé de cette semaine ?

C’était une semaine très agréable. J’aime beaucoup entraîner et m’occuper des jeunes. Ça m’a aussi permis de me familiariser avec les infrastructures et le vocabulaire rink-hockey un peu différent de celui en France. C’était aussi un petit retour dans le passé ayant participé à ce camp quand j’étais petit. 

Cela fait plusieurs semaines que tu es à Genève maintenant. Qu’est-ce que tu peux déjà nous dire sur ta nouvelle équipe ?

Je dirais qu’il y a une bonne ambiance et que cela nous permet de bien travailler pour atteindre nos objectifs. 

C’est la reprise ce samedi, on imagine que la compétition manque ?

En effet la coupure à cause de la situation sanitaire a été violente et très longue. Même si on a déjà fait un tournoi, rien ne vaut un match officiel 

Ta nouvelle équipe est invaincue depuis de nombreux matches. Connais-tu le nombre de matches ? Ça met un peu la pression non ?

Je sais qu’ils ont été invaincus toute la saison dernière mais je n’ai pas le compte. Personnellement ça ne me met pas plus de pression que ça, juste de la motivation à continuer cette série le plus longtemps possible.

Samedi tu retrouveras directement ton ancien entraîneur à Lyon, aujourd’hui en place à Montreux. Tu connais bien sa philosophie du Rink. On imagine que tu as 2-3 tuyaux à donner à tes coéquipiers ?

Oui, c’est un entraîneur qui aime le jeu. Il aime que son équipe défende haut. Je pense qu’il a déjà regardé toutes les vidéos possible pour s’informer sur notre équipe, et préparer son plan de jeu. Il faudra qu’on soit prêt pour affronter cette équipe de Montreux. 

Le tirage au sort de l’Euroleague nous amènera à Genève de prestigieux adversaires tels que tes compatriotes Carlo et Roberto Di Benedetto, respectivement joueurs de Porto et de Liceo, plus l’équipe de La Vendéenne. Un sacré défi pour Genève ?

En effet cela va être un très gros défi. Liceo et Porto sont deux très grands club de rink-hockey et visent la victoire finale. La Vendéenne est l’un des plus grands club français et a déjà obtenu de très bon résultats dans les compétitions européennes. Mais Genève est un grand club aussi donc on fera les meilleurs matchs possibles. J’en profites pour souhaiter un bon rétablissement à Carlo ! 

Maé, pour finir l’interview, on a pensé à un petit jeu de la vérité …

Les Bouchons lyonnais sont meilleurs que nos restau genevois ?

Je n’ai pas encore mangé dans un restau genevois mais Lyon est la capitale mondiale de la gastronomie

Jérôme Desponds, est-il meilleur capitaine que toi ?

Probablement

Matteo Tercier, ancien joueur de Seynod, a-t-il le niveau pour jouer en équipe de France ?
Pas encore pour les A.

C’est vrai que le Portugais est la langue du vestiaire ?

Non, ça reste le français 

Dans l’équipe, peux-tu nous citer les deux vice-champion du monde 2007 ?

Fédé et Jérôme.

Qui est le plus sérieux dans cette équipe ?

Jérôme

Qui pourrait faire partie de la Section Canette … enfin si tu connaîs déjà la fameuse Section Canette ?

J’ai entendu parler de la section canette mais je ne connais pas assez bien tout le monde pour dire qui pourrait en faire parti

Ton profil Whatsapp est encore avec un maillot de Lyon. T’aimes pas ton nouveau maillot ?

C’est juste que je n’ais pas changé de photo depuis que je suis sur WhatsApp, j’attend d’avoir une belle photo avec le maillot genevois 

Merci Maé et bon match de reprise !