Section Canette : Qui sont-il vraiment ?

Alors Messieurs,

Samedi il y a le 2ème match à Biasca et il semble que derrière l’organisation du déplacement en train se cache les membres de la Section Canette … info ou intox ?

McR : l’intox n’existe pas chez nous ! De l’info ! Le train paraissait être la meilleure solution et la moins coûteuse, vu la distance. Et ça va permettre à tous ceux qui viennent d’être décontractés et de pouvoir se rafraîchir le gosier en toute tranquillité entre deux annonces au Jass !

Quelle est l’origine de cette Section Canette et quel en est le but ?

McR : Je dirais que la Section Canette est le fruit d’une amitié grandissante autour du Rink. On a tous les deux un passé de fan grenat passionné et un certain amour de la mousse. C’est un aboutissement ! Et un bon gros délire ! :-) !
Apporter un soutien à tout le club et surtout partager des moments inoubliables ! Il faut amener un peu de vie dans ce club !

Pourquoi ce nom ?

McR : Franchement, vu les gaillards, t’aurais pas voulu qu’on l’appelle Section Galopin quand même ! C’est le côté “militaire” du nom qui t’interpelle ? Ben justement, pour ceux qui ont fait leur obligation, le mot Section a une signification très forte. Au sein d’une section, il s’y crée des liens très fort entre les gens, quelque soit leur origine, leur niveau social. Si on arrive à regrouper un certain nombre de personne prêt à oeuvrer pour le bien du club et soutenir le comité, alors le mot Section aura tout son sens ! Et si tout ça se fait avec une canette à la main, en écoutant du Bob Bissonnette, alors là !

Combien de membres composent la section canette ?

McP : d’habitude on fait pas les choses à demi… mais sur ce coup là, difficile à dire. On a toutefois une bonne vingtaine de followers sur Facebook.
McR : On va passer aux choses sérieuses pour la saison prochaine, et avec tous les belges qui sont dans le club, le nombre de membres devrait drastiquement augmenter !

Concrètement que faut-il faire pour devenir membre de cette Section ?

McR : Alors pour commencer, celui qui ne nous paye pas une bonne mousse n’a aucune chance. Par exemple, Gérald Brentini veut devenir membre. Du coup il nous a fixé rendez-vous au Jardins à Houblons vendredi soir ! On verra le nombre de bières qu’il paye ! Autre exemple, Justin Duverney m’en doit une depuis des semaines et j’en ai pas vu la couleur. Lui il est pas prêt d’avoir son autocollant ! ;-)

Si il devait y avoir une devise pour la Section Canette, laquelle serait-elle ?

McP : mais il y’en a une ! Distingué, remarquable et sérieux ! C’est tout nous ! N’est-ce pas ?
McR : ah ça oui c’est tout nous. De mon coté il y a un dicton que j’adore : Méfies toi de celui qui boit un café au bar, il se pourrait bien qu’il ait des choses à dire sur toi le lendemain !

Lors des playoffs de 2017 et le match de cette année, on a pu voir pas mal de couleurs et d’animations dans les tribunes, c’est la section canette qui en est à l’origine ?
McR : Oui même si officiellement l’année passée elle existait pas encore. On est parti dans plusieurs délires et le comité nous a bien soutenu. Financièrement surtout. Le résultat en valait largement la peine.

Si on réfléchit bien, faut être un peu fou pour en arriver là non ?

McR : pour faire ce qu’on a fait ou ce qu’on fait ? Non non … un peu de passion, enfin pas le jus hein, et pas mal de comité de la SC au McSo et au LG !
McP : sans compter nos amis des Boulistes du centre sportif et la fameuse pizza, une bonne partie de nos idées ont germé en ces lieux propices à la réflexion et aux économies ;-)
McR : on s’est même payé un week end à Barcelone avec les économies faites !

Le Rink-Hockey est un sport méconnu en suisse alors qu’il draine des milliers de gens au Portugal, en Italie, en Espagne etc. Espérez-vous un jour que les gradins soient pleins à chaque match ?

McP : bien sûr ! Mais on est conscient qu’il faut laisser du temps au temps ! Commençons par promouvoir notre sport par tous les moyens disponibles : réseaux sociaux, site internet , presse, bouche à oreille, etc… montrons à Genève que notre sport est vivant et qu’il mérite toute son attention. Et qui sait, peut-être que….
McR : C’est un sport spectaculaire, physique et très technique. Il mériterait plus de monde ! A Porto, Lisbonne ou Barcelone, les équipes bénéficient des infrastructures et des finances de tout un groupe. Rink-Hockey, Foot, Handball, Basket etc, ils sont réunis sous la même bannière ! C’est une famille. Je pense qu’en Suisse on a de la peine à faire évoluer ce sport ! Ce qui était valable il y a 20 ans ne l’est plus forcément maintenant ! A Genève on est tributaire de la piste de la Queue d’Arve pour jouer. Les enfants n’ont pas d’endroits où aller jouer en dehors des heures d’entraînement. Il faut instaurer des heures de Rink libre etc et plus largement, on pourrait mettre en place un sport étude pour la formation, mentionner comme au hockey sur glace les passeurs dans les stats etc etc. Il y a plein de choses à faire pour mettre en avant ce sport ! Mais on peut aller boire une ou deux pintes pour en parler si tu veux ! Qui sait … peut-être qu’un jour on parlera du Servette Rink Hockey Club Genève, qu’on jouera en grenat et qu’on aura une vrai buvette avec une vraie tireuse à bière, une vraie cuisine et des pommes frites à faire pâlir Diessbach et Uttigen !

Pour revenir au match de samedi, une victoire sur les deux prochains matches et l’aventure continue … ce qui signifie forcément un déplacement supplémentaire et un match à la maison !?

McP : c’est tout ce qu’on peut souhaiter à notre équipe ! Cependant, notre présence ne tient pas qu’à nous… nous sommes liés également par les dates de tournois juniors. Mais si possibilités il y’a, tout est envisageable après un déplacement à Biasca !
McR : on ne demande qu’à revivre les moments vécus l’année passée face à Weil, à Diessbach d’abord à 4 et ensuite avec le car et cette finale à Soleure. A nous de leur amener la force nécessaire pour que tout cela continue ! On a des fins de semaines chargées qui arrivent avec les matches juniors, on verra ce qu’on peut faire !

Il paraît même que vous ayez plusieurs casquettes dans l’entourage du club. Encore une fois info ou intox ?

McP : Tient ! En parlant casquettes, il y’en a de très chouettes à la boutique aux couleurs de notre club ! Ça répond à la question ? ;-)
McR : J’allais le dire ! Les T-shirt sont Top ! Faudra qu’on en parle sur les réseaux sociaux aussi ! Et d’ailleurs mettre à jour l’onglet Boutique sur Internet !

Vous avez un message à faire passer au public genevois ?

McP : Osez ! Osez chanter et montrer votre passion. Osez porter vos couleurs en toutes circonstances.
McR : ta question me titille passablement et je pense qu’il vaut mieux qu’on en parle autour d’une ou deux pintes …

On peut rêver de voir un jour un tifo recouvrir tous les gradins ?

McR : Franchement ? Oui ! Cela fait partie de nos projets ! On est très réactifs ! Il nous a fallu moins de temps pour organiser 4 rubans de tables et faire un semblant de tifo au 1er match contre Biasca que pour boire une pinte de Smithwicks ! ??? Pour ta culture, c’est la version originale de la Kilkenny ! D’ailleurs si les serveurs du McSo pouvaient apprendre à la servir correctement … !

Pour ceux qui hésitent à venir à Biasca, vous avez quoi comme arguments pour les convaincre ?

McR : ben si tu hésites n’hésite plus ! La Section Canette te paiera une cervoise à Biasca ! Plus sérieusement … qu’est-ce qui fais que tu hésites ? T’as autre chose à faire comme les courses ? Fais-les avants ! Un film à la télé ? Enregistre-le ! La sieste sur le canapé ? Tu peux la faire dans le train ! T’avais prévu une partie de Fortnite avec tes copains ? Viens plutôt faire une partie de Jass ! Il y a pas que le Rink dans la vie ? T’inquiète pas, pour nous non plus mais on va bien se marrer ! On trouve toujours une excuse pour ne pas faire les choses ! De notre côté on a ce passé de fan et nos expériences du déplacement qui font qu’on hésite pas ! Nos enfants ne peuvent plus attendre de partir samedi matin. A chacun de trouver sa motivation !

Ça vous paraît réaliste que dans cinq ans les CFF affrètent des trains spéciaux pour les supporters lorsque Geneve joue à l’extérieur ?

McP : commençons par remplir les cars ! Mais il faut souligner qu’un demi wagon a été rempli en juin 2017 pour un tournoi juniors… les prémisses des trains spéciaux qui sait ?!
McR : On a d’autres projets qui sont nés de nos délires ! L’abus de certaines substances n’a rien à voir la dedans, enfin pas pour moi :-), mais on verrait bien une “Winter Classic” à la sauce Rink Hockey !

Merci Sylvain pour tes questions et on vous invite tous à nous payer une bière à l’occase ! Mais attention pas n’importe laquelle !