Derniers résultats
23 avril 2022

Genève RHC - RHC Wimmis
3 - 4 ( 2 - 2 )
9 avril 2022

RHC Wimmis - Genève RHC
3 - 2
5 mars 2022

Genève RHC - RHC Uri
3 - 4 ( 2 - 0 )
Calendrier / Résultats Classement Photos

M 20

RSC Uttigen - Genève RHC

- GRHC– Rapport de match Championnat Suisse
- Catégorie : Juniors A

- (Lieu si tournoi) : Uttigen
- Date, Heure : dimanche 6 février 2011, 15 h

- Match, Résultat : RSC Uttigen - Genève RHC, 4 - 5

- Résultat à la Mi-temps : (2 - 2)

- GENEVE RHC (buts entre parenthèses) :

- Hemmeler Loïc (Gardien), Sterchi Mickael (1) , Eliott Dechamboux, Gandar Eric (3), Vielliard Paul, Simons Robin (1), Oliveira de Cardoso Diogo, Waridel Jonathan, Riotton Timothé (Gardien)

- Entraîneur : Simons Stéphane
- Assistant / Directeur / Aide : Riotton Gilles

- Fautes d’équipe GRHC : 9
- Cartons GRHC :

- Arbitres : Eggiman Roland

- 1° mi-temps (résumé) :
- Le choc des titans a bien eu lieu. L’affiche du jour opposait les deux équipes en tête du championnat avec un point d’écart à l’avantage des Genevois (mais également un match d’avance). Les circonstances de cette partie étaient particulières, car le keyplayer bernois, Robin Schaffer était suspendu en raison d’un carton rouge écoppé lors de leur dernière rencontre face à Montreux, un autre prétendant au titre. Et de notre côté, comme si les éléments étaient intertervenus pour nous imposer de jouer à armes égales, une grippe terrassait notre capitaine Sylvain Rossel, qui restera donc cloué au lit.
La rencontre a débuté de manière intense, les Bernois se basant sur un système offensif cherchant les mises en position de shoots de leurs artilleurs. Nous répondions par une défense très unie, pouvant compter sur un Timothée Riotton bien en place et notre jeu d’attaque, qui allait mettre à mal les joueurs bernois, favorisait les schémas pénétrant à deux attaquants. L’ouverture du score sera l’œuvre de Michaël Sterchi, qui d’une reprise suite à un rebond sur le gardien, libèrera nos esprits et concrétisera notre légère domination (5e 0-1). Les offensives bernoises ont été récompensées par un tir dévié par un de nos défenseurs qui se logera dans le petit filet (18e 1-1). Mais la réaction genevoise ne se fit pas attendre et d’un contre mené par le jeune Robin Simons, une reprise magnifique d’Eric Gandar fera vaciller la défense d’Uttigen une seconde fois (19e 1-2). L’engagement physique total a nécessité de bien faire tourner notre effectif. Des remplaçants de luxe comme Eliott Dechamboux et Johnatan Waridel sauront à chaque entrée amener un second souffle à notre jeu. Malheureusement sur une action similaire à leur première réussite, les attaquants adverses reviendront à la marque peu avant la mi-temps (23ème 2-2). Repos bien mérité

- 2° mi-temps (résumé) :
- Les équipes sont rentrées sur le rink en présentant chacune des belles phases de jeu pour prétendre à la victoire finale. Une belle pénétration d’Eric Gandar qui, d’un lift subtil, trompera la défense locale permettra de faire pencher la balance en notre faveur (43e 2-3). Les occasions étaient extrêmement bien construites de chaque part. Notre portier conservait une attention de tous les instants et nous aurons en phase offensive des actions d’une grande technicité ayant la valeur de but… Par exemple ces deux reprises directes en l’air de Johnatan qui finiront leurs trajectoires sur les poteaux. Le fruit de nos efforts tombera à la 45e lorsque Eric Gandar, encore lui (hattrick), crucifiera d’un tir en backhand subtile, les joueurs suisses allemands (2-4). On pensait le match bouclé, mais il s’emballa pour atteindre une intensité complètement folle. Sur une rupture lors de la 49e min, un attaquant bernois se présenta en face à face avec Tim et lui logera une balle au raz du sol pour réduire le score et redonner un nouvel espoir à son équipe (3-4). Et dans une rage inouïe, un autre adversaire fort inspiré parviendra à égaliser d’un tir en opposition dans la dernière minute (50e 4-4). Une équipe bernoise ressuscitée. Mais 40 secondes avant le terme, Robin Simons, bien servi par Michaël Sterchi, sacralisera par une reprise au premier poteau, un instant d’une rare beauté (50ème 4-5). Du bonheur en barre !!! La sortie du gardien adverse n’y changera plus rien. Genève s’est imposée avec le coeur et les tripes. Ce match restera dans les mémoires !

- Commentaire global :
- Un tout grand match de rink-hockey rempli d’émotions intenses.

- Remarques éventuelles :
- Paul Vielliard a su endosser avec brio son rôle de capitaine ad interim. Bravo

- Simons Stéphane, le 7 février 2011